jeudi 27 octobre 2011

Avec mon meilleur souvenir de Françoise Sagan

En 1984, Françoise Sagan publie Avec mon meilleur souvenir, composé de dix textes sur des rencontres et souvenirs marquants de sa vie. 

Billie Holiday, Tennesse Williams, Orson Welles, Rudolf Noureev, Jean-Paul Sartre, voilà des noms connus que Sagan a pu rencontrer au cours de sa vie et dont elle fait ici un portrait édifiant, un hommage à ces personnalités qu'elle a admirées et aimées. Elle a su saisir dans ces textes leur caractère profondément humain, au-delà de leur talent évident. Mais en lisant ces récits de rencontre, on en apprend également sur Françoise Sagan elle-même, sur sa vie et sur sa remarquable humilité, sa capacité à aimer les gens  pour ce qu'ils sont et à les admirer en toute modestie.

Dans d'autres textes, c'est avec beaucoup d'humour et d'autodérision que Sagan fait l'éloge des fâcheuses tendances qu'on lui a souvent reprochées : le jeu, la vitesse et la vie de nuit (à Saint-Tropez). Elle se plaît ici à raconter ses anecdotes de parties dangereuses au casino, à partager ses émotions quand elle est lancée à pleine vitesse sur une route de campagne et à revenir avec nostalgie sur ce qu'était Saint-Tropez avant et ce que la ville est devenue.

Sagan évoque également son histoire avec le théâtre, son travail avec les acteurs, ses réussites et ses échecs. Elle admet avec sincérité être un piètre metteur-en-scène et nous offre des anecdotes toutes plus drôles les unes que les autres.

Enfin, dans un dernier chapitre, Françoise Sagan présente les lectures marquantes de son adolescence et ensuite de sa vie et écrit alors, à propos des Illuminations de Rimbaud, ce bel hommage à la littérature  : "Quelqu'un avait écrit cela, quelqu'un avait eu le génie, le bonheur d'écrire cela, cela qui était la beauté sur la terre, qui était la preuve par neuf, la démonstration finale de ce que je soupçonnais depuis mon premier livre illustré, à savoir que la littérature était tout. Qu'elle était tout en soi, et que même si quelque aveugle, égaré dans les affaires ou les autres beaux-arts, l'ignorait encore, moi du moins, à présent, je le savais. Elle était tout : la plus, la pire, la fatale, et il n'y avait rien d'autre à faire, une fois qu'on le savait, rien d'autre que de se colleter avec elle et avec les mots, ses esclaves et nos maîtres. Il fallait courir avec elle, se hisser vers elle et cela à n'importe quelle hauteur : et cela, même après avoir lu ce que je venais de lire, que je ne pourrais jamais écrire mais qui m'obligeait, de par sa beauté même, à courir dans le même sens.".

J'ai lu Avec mon meilleur souvenir avec beaucoup de plaisir, et je le conseille à tous ceux qui veulent découvrir une Françoise Sagan attachante, humble et drôle, passionnée et aimante, et dont l'écriture est toujours à mes yeux simplement belle.

Challenge Françoise Sagan organisé
par Delphine's books et les Livres de George !

6 commentaires:

  1. Je garde aussi de cette lecture un beau souvenir, j'avais beaucoup aimé ses textes sur la vitesse, St Tropez, le jeu...
    Ca me donne envie de relire du Sagan, tout ça...

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que son texte sur le jeu est un de mes préférés dans ce livre.
    Héhé, bonne lecture alors ;)

    RépondreSupprimer
  3. Une lecture magnifique toute en retenue et en nuance. ON y découvre une Françoise Sagan aimante et douce au travers d'une écriture limpide !

    RépondreSupprimer
  4. C'est mon prochain sur ma liste "Sagan", mais je n'ai pas le temps, il va falloir que je le prenne car un Sagan ça fait du bien ! Elle me manque en ce moment...

    RépondreSupprimer
  5. Ça me fait penser que je dois ABSOLUMENT commencer à la lire ! Ton article me motive encore plus !

    RépondreSupprimer
  6. Je vous le conseille vivement. Un de mes préférés des Sagan que j'ai lus.

    RépondreSupprimer